Mahomet et manipulation

Nous sommes au 21e siècle, pourtant la religion reste un moyen de contrôler le cerveau de millions de gens. Au début du mois, de nombreuses manifestations ont eu lieu dans le monde musulman contre la publications de carictaures du prophète Mahomet. Un mois plus tard, il y a encore des gens pour exploiter cette affaire.

Revenons à l’origine du problème. Un journal danois, Jyllands-Posten, a imprimé douze caricatures du prophète musulman Mahomet dans son édition datée du 30 septembre 2005. Immédiatement, certains musulmans danois ont demandé au Premier ministre de condamner le journal et ont lancé des actions contre le quotidien. Anders Fogh Rasmussen a rejeté les demandes, stipulant que « la liberté de parole danoise n’autorise pas le gouvernement à contrôler ce que les journaux impriment ». Puisque qu’ils n’avaient pas réussi à obtenir gain de cause au Danemark – nul n’est prophète dans son pays -, à la mi décembre 2005 une délégation de différentes assocations musulmanes danoises a organisé un voyage au Moyen-Orient. Le 4 février, le tabloid danois Ekstra Bladet a publié un document de 43 pages que la délégation aurait probablement utilisé pour impliquer le monde arabe dans une révolte contre les caricatures de Mahomet. Ce document contient de nombreux dessins au goût douteux caricaturant Mahomet en porc, Mahomet sodomisé par un chien et Mahomet en pédophile. Ces caricatures ont été désignées comme créées dans le seul but de mettre de l’huile sur le feu, c’est probablement pourquoi une soudaine vague d’indignation s’est emparée de nombreux musulmans trois mois après la parution des dessins originaux. C’est la première manipulation.

Ensuite, l’affaire des caricatures a été utilisé par chacun pour promouvoir son combat. Le gouvernement des États-Unis d’Amérique a accusé la Syrie et l’Iran, les pays de « l’axe du mal », d’organiser les manifestations. Bush a trouvé qu’il s’agissait d’une bonne aubaine pour convaincre d’autre pays de se battre avec lui contre l’Iran, qui est un danger pour la domination américaine au Moyen-Orient. Le journal Hamshari – dont le nom commence ironiquement par le mot anglais « ham », soit « jambon » -, propriété du conseil municipal de Téhéran, a déclaré qu’il allait publier des caricatures pour ridiculiser l’holocauste, emboîtant le pas de la négation de l’holocauste par le gouvernement iranien. Dans d’autres pays, cette affaire a été également utilisée pour promouvoir le négationisme: ainsi, des inscriptions « God bless Hitler » (en français, « Hitler soit loué ») sur des pancartes de manifestations à Islamabad (source : N-TV.de). Quel est le lien entre Mahomet et la réalité historique de l’holocauste? D’un autre côté, Israël a profité de la violence pour diaboliser le Hamas, récemment élu au gouvernement palestinien. Globalement, la majorité des manifestations a été orchestrée par les islamistes. Ils essaient de répendre la haine contre l’Europe et l’Amérique dans les pays musulmans pour recruter des kamikazes candidats au Jihad.

Heureusement, tous les musulmans ne pensent pas de la même façon. Soheib Bencheikh, l’ex-grand mufti de Marseille, a déclaré à la mi-février à Radio-Canada qu’il était fortement d’accord avec la publication de caricatures du prophète. Il a expliqué que la liberté de la presse était vraiment importante pour luin et qu’«On ne peut pas convoquer de force les gens à adhérer à notre vérité, qui n’est véridique qu’à nos yeux. L’islam ne peut exister s’il n’y a pas de consciences librement engagées».

Muhammad and manipulation

We are in the 21st century, and religion is still a way of controlling brain of millions people. At the beginning of the month, a lot of demonstrations raised all over the Muslim world against the publishing of a series of cartoons of the prophet Muhammad. A month later, we still see people exploiting this affair.

Let’s talk about the beginning of the issue. A major Danish newspaper, Jyllands-Posten, printed 12 drawings of the Muslim prophet Muhammad in its 30 September 2005 issue. Immediately, some Danish Muslims demanded that the Prime Minister denounce the newspaper, and raised some actions against it. Anders Fogh Rasmussen rejected this demand, stating that ‘Danish freedom of speech does not allow the government to control what newspapers print’. Since they didn’t achieve to win in their demands in Denmark – ‘a prophet is not without honour save in his own country’ – in mid-December 2005 a delegation from several Danish Muslim organizations went on a tour in Middle-East. On February 4, the Danish tabloid Ekstra Bladet has published a 43-page document allegedly used by the delegation in their international tour meant to involve the Arab world in a backlash against the ‘Muhammad Cartoons’. The document contains several extra cartoons showing Muhammad as a pig, Muhammad sodomized by a dog and Muhammad as a pedophile. These cartoons have been said to be fabrications intended to heat up the issue, and that’s probably why a sudden surge of indignation among many Muslims occurred three months after the original publication of the cartoons. That was the first manipulation.

Then, the affair of the cartoons was used by everyone to promote their fights. United States government accused Syria and Iran, the countries in the ‘axis of evil’, of organizing the demonstrations. Bush found that it was a great opportunity to convince other countries to fight with him against Iran, which is a danger for US domination in Middle-East. The newspaper Hamshari – whose name starts funnily with ‘ham’ – owned by the Tehran city council, says that he will publish cartoons which will lampoon the Holocaust, following denials by the Iranian government that the Holocaust even happened. In some other countries, the affair was used as well to promote negationism such as the signs ‘God bless Hitler’ on a placard of some Islamabad demonstration (source: Germany’s N-TV.de). What is the link between Muhammad and a historical fact such as Holocaust? On the other side, Israel profited of the violence to demonize Hamas, recently elected at Palestine’s government. Overall, the biggest manipulation was orchestrated by Islamists. They tried to spread the hate against Europe and America in Muslim countries and to recruit some kamikazes for the Jihad.

Hopefully, all Muslims are not thinking the same. Soheib Bencheikh, the former Grand Mufti of Marseille, said in Mid-February on Radio-Canada that he was strongly for the publishing of the Muhammad caricatures. He told that freedom of press was very important for him and ‘You can not force people to believe in our truth, which is only true to our eyes. Islam can’t exist if consciences don’t join freely’ (*).

(*) Original in French: ‘On ne peut pas convoquer de force les gens à adhérer à notre vérité, qui n’est véridique qu’à nos yeux. L’islam ne peut exister s’il n’y a pas de consciences librement engagées’

Iranucléaire

Il y a quelques jours, les États-Unis d’Amérique ont accusé l’Iran de développer des armes nucléaires. Tout d’abord, l’Iran a toujours déclaré que son programme nucléaire est pacifique et qu’il a le droit de se doter d’énergie nucléaire civile. L’Iran a ratifié le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) en 1970, et depuis février 1992 a autorisé l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) à inspecter chacune de ses installations nucléaires. Jusqu’à 2003, aucune inspection de l’AIEA n’a révélée de violation du TNP. Le programme nucléaire iranien est soutenu par de nombreux pays autour du monde, y compris les États-Unis d’Amérique à ses débuts. Des offres ont été faites à l’Iran tout aider son programme nucléaire civil et en 1993, l’Iran et la Russie ont signé un accord de contruction d’un réacteur russe à Bouchehr. Une subtilité est que les experts expliquent qu’il est très facile de développer des armes nucléaires quand on maîtrise la production d’énergie nucléaire civile. Toutefois, la possession de réacteurs nucléaires n’est pas une preuve de volontée de se doter d’armes nucléaires. Ainsi, beaucoup de pays qui ont les capacités techniques, tels que le Japon ou le Canada, n’utilisent la technologie nucléaire qu’à but civil.

Cependant, même si l’Iran projette de se doter d’armes nucléaires – et il est probable que les mollahs veuillent des missiles – ce n’est pas nécessairement grave. Je trouve que le TNP n’est pas très juste. Pourquoi certains pays auraient le droit de posséder des armes nucléaires et pas les autres ? Qii sont les États-Unis d’Amérique, la Russie, la France, le Royaume-Uni et la Chine pour dire à leurs voisins comment se comporter ? Quand les États-Unis d’Amérique et la Russie ont initié leurs premières armes atomiques dans les années 1940, ils ont ouvert une boîte de Pandore. Depuis ce traité, certains nouveaux pays ont développé ce type d’armes, tels qu’Israël, l’Inde, le Pakistan ou la Corée du Nord. Pourquoi pas l’Iran ? À mon avis, la meilleure chose à faire pour lutter contre la prolifération nucléaire est de commencer le désarmement nucléaire, c’est à dire le retrait et le démantelement des armes nucléaires. De plus, l’Iran a de nombreux voisins proches avec des armes nucléaires : Israël, la Russie, l’inde, le Pakistan et la Chine.

Je ne sais pas si les accusation des États-Unis d’Amérique au sujet des armes iraniennes est vraie. Cela pourrait aussi être un prétexte pour attaquer l’Iran, comme les armes de destruction massive l’étaient pour envahir l’Irak. Iran n’est pas dans “l’axe du mal” de Bush pour rien. Depuis de nombreuses années, l’Iran défie les États-Unis d’Amérique. Et pour les Américains, l’Iran est une grande zone qui échappe à tout contrôle au Moyen-Orient. En effet, les États-Unis d’Amérique ont des bases militaires tout autour, en Afghanistan, en Azerbaïdjan, au Bahreïn, en Géorgie, en Irak, au Koweit, au Kirghizistan, à Oman, au Qatar, en Arabie saoudite, au Tadjikistan, en Turquie et en Ouzbékistan. Le pouvoir au Moyen-Orient est donc réparti entre les États-Unis d’Amérique, Israël et l’Iran. Si l’Iran avait la bombe atomique, cela modifierait les influences géopolitiques dans cette zone et les Américains perdrait une partie de leur pouvoir.


Note: Merci à Sholeh et Dawood.

Iranuclear

Some days ago the USA accused Iran of seeking to develop nuclear weapons. First, Iran always claimed that its nuclear program is peaceful and that it has the right to civilian nuclear energy. Iran ratified the Nuclear Nonproliferation Treaty (NPT) in 1970, and since February 1992 has allowed the International Atomic Energy Agency (IAEA) to inspect any of its nuclear facilities. Prior to 2003 no IAEA inspections had revealed Tehran’s violations of the NPT. Iran’s nuclear program was supported by a lot of countries around the world, including USA in the early time. Some offers was made to Iran to help in his civilian nuclear program and in 1993, Iran and Russia signed an agreement for the construction of Russian reactors at Bushehr. The thing is, all experts are explaining that it’s very easy to develop nuclear weapons when you control the art of producing civilian nuclear energy. But the possession of nuclear reactors is not a proof of having nuclear military intentions. For example, a lot of nuclear capable states such as Japan or Canada are using nuclear technology only for civilian purpose.

But, even if Iran plans to have nuclear weapons – and it’s probable that the mullahs want nukes – it’s not necessary bad. I find that the Nonproliferation Treaty is not really fair. Why some countries should have the right to possess nuclear weapons and not the others? Who are USA, Russia, France, UK and China to tell their neighbours what to do? When USA and Soviet Union started to developed their first nuclear weapons in the 40’s, they opened a Pandora’s box. Since this treaty, some new countries have developed those weapons, such as Israel, India, Pakistan or North Korea. Why not Iran? In my view, the best thing to fight against nuclear proliferation is to start nuclear disarmament, that is undeployment and dismantling of nuclear weapons. Plus, Iran has many foreigners with nuclear weapons: Israel, Russia, India, Pakistan and China.

I don’t know if the claim of USA about Iranian weapon is right. It could be a pretext to fight against Iran, such as weapons of mass destruction were for Iraq invasion. Iran is not in Bush’s so-called “axis of evil” for nothing. Since many years, Iran are deriding USA. And for USA, Iran is the big uncontrolled area in Middle-East. In fact, United states have military bases all around, in Afghanistan, Azerbaijan, Bahrain, Georgia, Iraq, Koweit, Kyrgyzstan, Oman, Qatar, Saudi Arabia, Tajikistan, Turkey, Uzbekistan. So the power in Middle-East is in the hands of USA, Israel and Iran. If Iran had nuclear weapon, it would change all geopolitical influences in this area, and USA will lost a part of is power.


Note: Thanks to Sholeh & Dawood.