Présidentielle 2017 : Jean Lassalle

L’élection présidentielle française de 2017 aura lieu les dimanches 23 avril et 7 mai prochain. Chaque jour, nous allons présenter un candidat. Ce lundi, c’est au tour de Jean Lassalle.

Sympathique, Jean Lassalle est le seul élu à défendre les zones rurales. Sa grève de la faim pour éviter le départ et sa marche à pied à travers la France l’ont fait connaître dans les médias. Il parle naturellement, à l’opposé de la sophistication d’un Emmanuel Macron. Il rappelle Jacques Chirac par sa gauloiserie et François Bayrou parce qu’il est béarnais et de centre droit. Lassalle n’est pas libéral et veut protéger les services publics et dynamiser l’économie sans en faire payer le prix aux travailleurs, à l’inverse de François Fillon ou d’Emmanuel Macron. Pour l’anecdote, lors du débat à 11 organisé par BFMTV le 4 avril, il acquiesce aux propos de Jean-Luc Mélenchon à de nombreuses reprises. Catholique, il a voté contre le mariage pour tous en 2013.

Côté programme, Jean Lassalle est pour le rétablissement du service militaire, sortir de l’OTAN, se désengager des guerres « en Orient et au Mali », créer une force de cyber-défense (comme en Allemagne), nationaliser certains grands groupes privés, lutter contre l’évasion fiscale et la finance. Il est donc proche du gaullisme, mais veut continuer l’aventure européenne dans la configuration d’une Europe des nations mais interrompre les traités de rapprochement avec les États-Unis d’Amérique (TAFTA) et le Canada (CETA).