Dieu existe de moins en moins

Dans le Monde des religions de ce mois de janvier 2006, une enquête l’institut CSA qui indique qu’un quart des Français se disent sans religion. Selon cette étude, 64,5% des personnes interrogées se disent catholiques, 24,5% sans religion et 9% musulmanes, protestantes ou juives. Évidemment, « sans religion » ne signifie pas sans culte, superstition ou croyance. Ainsi aux États-Unis d’Amérique, beaucoup de gens se revendiquant athées pratiquent la méditation, le culte des plantes ou des rites néo-hippies. La France ne déroge pas à la règle, parmi les gens « sans religion », 34% croient « qu’il y a quelque chose après la mort », 22% croient « aux miracles » et 21% croient en Dieu. Cela nous fait environ 20% de Français qui sont sans religion et sans dieu.

Ce qui est intéressant, c’est que parmi les gens « sans-religion » on retrouve surtout des jeunes (12,5% chez les plus de 65 ans, 36% chez les 18-35 ans) et les diplomés (17% des personnes non diplômées ne se reconnaissent pas dans les religions, contre 28% des titulaires du bac et 34% des Français ayant fait au moins trois ans d’études supérieures). Cela rassure, on se dit qu’il y a de moins en moins de croyants chaque jour et que les études servent encore un peu à développer l’esprit critique ! Cela dit, il est probable que la baisse d’intérêt pour la religion en France est étroitement liée à la ringardise de l’église catholique. Il faudrait voir si cette baisse continuerait si on avait des prédicateurs survoltés et modernes comme les évangélistes américains.

Quoiqu’il en soit, ces chiffres font bien plaisir, j’espère que de plus en plus de gens vont ouvrir les yeux et arrêter d’être les victimes des religions, véritables machines à soumettre le peuple crédule, inventées il y a des milliers d’années. Cela dit, la France a encore du retard, car diverses sources indiquent que c’est la Répubique tchèque qui compte le plus d’athées en Europe : près de 50% de la population s’y déclarerait sans religion.

DADVSI, a new threat to our freedom

Probably you have heard about the Digital Millennium Copyright Act (DMCA), in USA. In European Union is a DMCA-like directive called EUCD (the French version is called DADVSI), on the harmonisation of certain aspects of copyright and related rights in the information society.

Only Czech Republic, France and Spain have not implemented this Directive to date, but the French government wants now to implement it fast in the 22-23 December night. I tell you about this bill here because you can help EU citizens, and because this kind of bill will probably comes to your country one day.

Why do we fight the DADVSI bill ? An answer is on the http://eucd.info site : « Creating your own compilations from a CD, extracting your favourite piece of music to listen to it on your computer, transfering it on a MP3 player, lending a CD to a friend, reading a DVD with free software or duplicating it to be able to enjoy it at home and in your country house : many common practices, perfectly legal, which the French government plans to forbid in fact. The copyright and neighbouring rights in the information society bill (DADVSI) (n°1206) which the French government will try to force through in the coming weeks by using an emergency procedure, actually legitimates the technical devices installed by CD and DVD editors and producers to control their use. And above all, the bill plans criminal penalty against people who would dare to remove those. »

There is a petition, some big groups signed it, such as Mandriva or Sun Microsystem. Perhaps your organizations could sign it too, and all of you who want to fight against this kind of restrictions against citizen’s freedom, free software and free art. The petition is there (at the top it is for individuals, at the bottom for organisations).

DADVSI, nouvelle menace pour nos libertés

L’EUCD est une directive européenne sur l’harmonisation de certains aspects du droit d’auteur et des droits voisins dans la société de l’information. Ce texte doit être adopté par les pays membres, il a déjà été adopté par tous les pays de l’Union sauf la France, l’Espagne et la République Tchèque. C’est maintenant la France qui est menacée.

Ici une brève explication tirée du site http://eucd.info qui centralise tout sur le sujet : « Graver ses propres compilations à partir d’un CD, extraire son morceau favori pour l’écouter sur son ordinateur, le transférer vers un baladeur MP3, prêter un CD à un ami, lire un DVD avec un logiciel libre ou bien le dupliquer pour en disposer à la fois chez soi et dans sa maison de campagne : autant de pratiques très répandues, et parfaitement légales, que le gouvernement français propose de proscrire de fait. Le projet de loi sur le Droit d’Auteur et les Droits Voisins dans la Société de l’Information (DADVSI) (n°1206) que le gouvernement va tenter de passer en force dans les prochaines semaines via une procédure d’urgence [dans la nuit du 22 au 23 décembre], légitime en effet les dispositifs techniques de contrôle d’usage installés par les éditeurs et les producteurs sur les CD et les DVD. Et surtout, il prévoit des sanctions pénales pour qui s’aviserait de les faire sauter.»

Je vous invite à signer la pétition suivante et à en parler autour de vous. On notera que la pétition a déjà été signée par des collectifs importants, notamment OpenOffice.org francophone (qui édite la suite bureautique du même nom), Mozilla Europe (qui édite le navigateur Firefox), le parti politique Les Verts, l’association ATTAC, Mandriva (distribution GNU/Linux, Sun Microsystem (une grande entreprise américaine d’informatique).

Iranucléaire

Il y a quelques jours, les États-Unis d’Amérique ont accusé l’Iran de développer des armes nucléaires. Tout d’abord, l’Iran a toujours déclaré que son programme nucléaire est pacifique et qu’il a le droit de se doter d’énergie nucléaire civile. L’Iran a ratifié le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) en 1970, et depuis février 1992 a autorisé l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) à inspecter chacune de ses installations nucléaires. Jusqu’à 2003, aucune inspection de l’AIEA n’a révélée de violation du TNP. Le programme nucléaire iranien est soutenu par de nombreux pays autour du monde, y compris les États-Unis d’Amérique à ses débuts. Des offres ont été faites à l’Iran tout aider son programme nucléaire civil et en 1993, l’Iran et la Russie ont signé un accord de contruction d’un réacteur russe à Bouchehr. Une subtilité est que les experts expliquent qu’il est très facile de développer des armes nucléaires quand on maîtrise la production d’énergie nucléaire civile. Toutefois, la possession de réacteurs nucléaires n’est pas une preuve de volontée de se doter d’armes nucléaires. Ainsi, beaucoup de pays qui ont les capacités techniques, tels que le Japon ou le Canada, n’utilisent la technologie nucléaire qu’à but civil.

Cependant, même si l’Iran projette de se doter d’armes nucléaires – et il est probable que les mollahs veuillent des missiles – ce n’est pas nécessairement grave. Je trouve que le TNP n’est pas très juste. Pourquoi certains pays auraient le droit de posséder des armes nucléaires et pas les autres ? Qii sont les États-Unis d’Amérique, la Russie, la France, le Royaume-Uni et la Chine pour dire à leurs voisins comment se comporter ? Quand les États-Unis d’Amérique et la Russie ont initié leurs premières armes atomiques dans les années 1940, ils ont ouvert une boîte de Pandore. Depuis ce traité, certains nouveaux pays ont développé ce type d’armes, tels qu’Israël, l’Inde, le Pakistan ou la Corée du Nord. Pourquoi pas l’Iran ? À mon avis, la meilleure chose à faire pour lutter contre la prolifération nucléaire est de commencer le désarmement nucléaire, c’est à dire le retrait et le démantelement des armes nucléaires. De plus, l’Iran a de nombreux voisins proches avec des armes nucléaires : Israël, la Russie, l’inde, le Pakistan et la Chine.

Je ne sais pas si les accusation des États-Unis d’Amérique au sujet des armes iraniennes est vraie. Cela pourrait aussi être un prétexte pour attaquer l’Iran, comme les armes de destruction massive l’étaient pour envahir l’Irak. Iran n’est pas dans « l’axe du mal » de Bush pour rien. Depuis de nombreuses années, l’Iran défie les États-Unis d’Amérique. Et pour les Américains, l’Iran est une grande zone qui échappe à tout contrôle au Moyen-Orient. En effet, les États-Unis d’Amérique ont des bases militaires tout autour, en Afghanistan, en Azerbaïdjan, au Bahreïn, en Géorgie, en Irak, au Koweit, au Kirghizistan, à Oman, au Qatar, en Arabie saoudite, au Tadjikistan, en Turquie et en Ouzbékistan. Le pouvoir au Moyen-Orient est donc réparti entre les États-Unis d’Amérique, Israël et l’Iran. Si l’Iran avait la bombe atomique, cela modifierait les influences géopolitiques dans cette zone et les Américains perdrait une partie de leur pouvoir.


Note: Merci à Sholeh et Dawood.

Iranuclear

Some days ago the USA accused Iran of seeking to develop nuclear weapons. First, Iran always claimed that its nuclear program is peaceful and that it has the right to civilian nuclear energy. Iran ratified the Nuclear Nonproliferation Treaty (NPT) in 1970, and since February 1992 has allowed the International Atomic Energy Agency (IAEA) to inspect any of its nuclear facilities. Prior to 2003 no IAEA inspections had revealed Tehran’s violations of the NPT. Iran’s nuclear program was supported by a lot of countries around the world, including USA in the early time. Some offers was made to Iran to help in his civilian nuclear program and in 1993, Iran and Russia signed an agreement for the construction of Russian reactors at Bushehr. The thing is, all experts are explaining that it’s very easy to develop nuclear weapons when you control the art of producing civilian nuclear energy. But the possession of nuclear reactors is not a proof of having nuclear military intentions. For example, a lot of nuclear capable states such as Japan or Canada are using nuclear technology only for civilian purpose.

But, even if Iran plans to have nuclear weapons – and it’s probable that the mullahs want nukes – it’s not necessary bad. I find that the Nonproliferation Treaty is not really fair. Why some countries should have the right to possess nuclear weapons and not the others? Who are USA, Russia, France, UK and China to tell their neighbours what to do? When USA and Soviet Union started to developed their first nuclear weapons in the 40’s, they opened a Pandora’s box. Since this treaty, some new countries have developed those weapons, such as Israel, India, Pakistan or North Korea. Why not Iran? In my view, the best thing to fight against nuclear proliferation is to start nuclear disarmament, that is undeployment and dismantling of nuclear weapons. Plus, Iran has many foreigners with nuclear weapons: Israel, Russia, India, Pakistan and China.

I don’t know if the claim of USA about Iranian weapon is right. It could be a pretext to fight against Iran, such as weapons of mass destruction were for Iraq invasion. Iran is not in Bush’s so-called « axis of evil » for nothing. Since many years, Iran are deriding USA. And for USA, Iran is the big uncontrolled area in Middle-East. In fact, United states have military bases all around, in Afghanistan, Azerbaijan, Bahrain, Georgia, Iraq, Koweit, Kyrgyzstan, Oman, Qatar, Saudi Arabia, Tajikistan, Turkey, Uzbekistan. So the power in Middle-East is in the hands of USA, Israel and Iran. If Iran had nuclear weapon, it would change all geopolitical influences in this area, and USA will lost a part of is power.


Note: Thanks to Sholeh & Dawood.